Recette de la Joue de boeuf Bondidou

Une délicieuse recette de joue de bœuf pour un plat simple à préparer et gouteux comme je les aime.



Je dois la découverte de la joue de bœuf à Maitre Jean-Pierre Roques

Vous me connaissez un peu maintenant, j’ai évidement mis ce morceau “à ma sauce” si j’ose dire en m’inspirant quelque peu d’autres recettes de ma grand-mère.

La joue de boeuf est une viande qui doit cuire longtemps … très longtemps et en plusieurs fois pour cette recette au moins.

C’est le défaut de cette recette que je prépare 2 jours avant de pouvoir la servir.
La contre-partie est que c’est un plat qui peut attendre, très pratique pour les dîners en famille ou avec les amis. Cela permet d’aborder l’apéritif en toute quiétude !


Difficulté : Simple
Durée : 3 jours avant



INGRÉDIENTS

(passez la souris sur les icônes …)

Joue de bœuf
2 oignons 1 gousse d'ail écrasée 2 feuilles de Laurier Persil Ciboulette 2 cuillères à soupe d'Origan Poivre 5 baies
1 verre d'eau chaude + 1/2 cube de bouillon de poule 1 verre d'eau chaude + 1 cuillère à café de viandox 1/2 verre de Nolly-Prat 1 verre de vin du sud-ouest (Gaillac)

  • 1 joue de boeuf (attention ca n’en fait pas beaucoup car cela réduit pas mal). Prévoir 2 si vous êtes de gros mangeurs ou si il n’y a pas grand chose d’autre
  • 2 oignons
  • 1 gousse ail écrasée
  • 1 cuillère à café de viadox
  • 1/2 cube de bouillon de poule
  • 1/2 verre de Nolly-Prat
  • 1 verre de vin rouge du sud ouest Gaillac par exemple.
  • 1 bouquet garnis
  • 2 cuillères à soupe d’Origan
  • Poivre 5 baies.

TIMING


Ce dimanche matin je prépare le plat pour mardi.
Il faut prévoir :
  • 5 heures de cuisson le premier jour
  • 2 heures de cuisson le deuxième jour
  • 1 à 2 heures de cuisson le jour du repas.

RECETTE

Jour 1

Avant tout j’allume la plaque électrique en position 2.
Je remplis un verre d’eau chaude et j’ajoute le demi cube de bouillon de poule.


2 oignons

Comme souvent, je commence par ‘faire le goût’ du fond de casserole. Plus exactement je fais suer les oignons à feu doux avec un peu de beurre et d’huile après les avoir coupé en rondelles.

Puis, je les réserve.




Joue de bœuf


J’active le gaz, il s’agit maintenant de saisir la joue de bœuf sur chacun des faces. Attention il ne faut pas laisser bruler … quelques minutes sur chaque face et sur les cotés. (On ne doit plus voir de viande rouge).

La pièce de boeuf est rôtie avec attention sur chaque face







1 verre d'eau chaude + 1/2 cube de bouillon de poule 1 verre d'eau chaude + 1 cuillère à café de viandox 1/2 verre de Nolly-Prat 1 verre de vin du sud-ouest (Gaillac)


Il est alors temps d’ajouter le liquide :

  • 1/2 verre de Nolly-Prat,
  • 1 verre de vin rouge (Gaillac pour moi)
  • 1 verre d’eau avec le bouillon de poule
  • 1 verre d’eau avec 1 cuillère à café de Viandox



2 oignons 1 gousse d'ail écrasée 2 feuilles de Laurier Persil Ciboulette 2 cuillères à soupe d'Origan Poivre 5 baies

puis les épices :
  • Bouquet garnis (ou herbes fraiches) … ne pas oublier le laurier, le persil
  • la gousse d’ail écrasée
  • 2 cuillères à soupe d’origan
  • le poivre 5 baies
  • les oignons réservés



Et c’est parti pour 5 heures de cuisson douce sur la plaque électrique avec le couvercle.

La marmite doit bouillonner faiblement et la viande ne doit pas attacher. C’est peut être là la seule difficulté de la recette … ne pas faire bruler.

Au bout d’une demie heure, retourner la joue de boeuf … normalement à cette étape votre cuisine commence à sentir drôlement bon ! Patience …

Penser à retourner la viande toute les heures.

Les 5 heures passées, laisser refroidir au moins 2 ou 3h, puis placer au frigo dans la cocote.


Jour 2

Le lendemain cuire à nouveau 2 heures sur la plaque très douce. (Thermostat 2), retourner toutes les demie-heures. Puis repos et frigo à nouveau.

Jour 3

Dernier jour, plaque électrique position 2 et ajouter éventuellement patates, carottes … (prévoir 1 heure de cuisson pour des petites patates …)

C’est parti pour 1 à 2 heures de cuisson.

Attention à la réduction du liquide, c’est le moment délicat, je pas hésiter à ajouter de l’eau (au moins 1/2 heure avant la fin de la cuisson).

Normalement vous n’avez pas besoin de saler : le bouillon de poule et le viandox s’en chargent. Mais pensez à rectifier le cas échéant l’assaisonnement. (Trop salé ? ajoutez 1 ou 2 patates épluchées coupés en morceaux grossiers)

Suivant l’époque, on peut accompagner la joue de bœuf avec des patates rôties, des purées (céleri) …
On sert directement la marmite sur la table … comme cela le plat reste chaud.

La viande doit être confite, normalement les couteaux ne sont pas utiles.



J’espère que vous trouverez là une juste récompense à votre patience.

J’accompagne ce plat du sud-ouest, d’un Gaillac Rouge.


J’attend votre avis …



Pour la petite histoire … ce fut l’occasion pour mon fils de me prendre pour un être au combien cruel lorsque j’ai évoqué cette recette au téléphone avec lui … et il a eu l’air horrifié … à sa décharge, il avait compris de la “Joue de Moeuf” … C’est donc le surnom qui est resté pour ce plat sans que nous ne soyons anthropophages* le moins du monde, rassurez-vous mesdames si vous entendiez un jour parler de la Joue de Meuf d’Albi 😉
Tarnibales dans mon vocabulaire :-p)

Une petite remarque enfin sur la joue de boeuf : selon les fois la viande peut avoir un goût plus ou moins fort … Certaines personne aiment moins quand la viande a un peu plus de goût … mais adorent quand ce n’est pas le cas.  Georges, un de mes amis boucher m’a expliqué qu’on ne pouvait jamais le savoir à l’avance.

©MoonHorse
Views All Time
Views All Time
Views Today
Views Today

Une réflexion au sujet de « Recette de la Joue de boeuf Bondidou »

  1. Ping : Joue de boeuf, le retour … | Tarnivore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *